Pourquoi devriez-vous éliminer l'air de votre l’eau de système ?

Dans un système de chauffage ou de refroidissement, la chaleur est transportée de l'unité de chauffage ou de refroidissement par le fluide du système (principalement de l’eau). L’air dans le système nuira à la performance et à l’efficacité de votre système car il perturbe la libre circulation de l’eau du système.

La plupart d'entre vous savent déjà lorsque vous remplissez et pressurisez un système de chauffage avec de l'eau du robinet, vous devez veiller à ce que l'air soit évacué du système. Peut-être vous devrez répéter ce processus plusieurs fois pour vous assurer que le système est rempli et pressurisé. Cependant, la pression du système peut fluctuer en fonction de la température de l'eau, ce qui entraîne la réintroduction de l'air dans le système par des connexions, des valves, etc. En partie, en fonction de la pression et la température dans le système, l'air est déjà présent dans l'eau.

L'air dans le système est souvent responsable de défaillances coûteuses et nécessitant beaucoup d'entretien

Problèmes dus à l'air dans votre système

L'air provoque des bruits forts dans les radiateurs, les échangeurs de chaleur, les tuyaux et les pompes. Il rend extrêmement difficile le réglage des systèmes et favorise la corrosion, ce qui entraîne la formation de boue et de magnétite. La présence d'air dans le système entraîne une réduction significative des performances de chauffage et de refroidissement, et l'usure prématurée des composants du maire du système, ou, bien pire encore, un blocage.

Ce qui, à son tour, pourrait conduire à un échec complet du système et tous les problèmes qui en découlent, tels que les consommateurs et les résidents insatisfaits. Si un système est conçu et fonctionne sans solution d'évacuation de l'air, il devient beaucoup plus facile de prévoir comment le système fonctionnera à moyen et long terme.

Symptômes de l'air dans votre système de chauffage

Une solution tout à fait logique

…qui couvre toute éventualité

S'il est impossible de prévoir à quel stade l'air sera libéré dans un système, comment savoir où installer un dégazeur ? C'est pour cette raison qu'il est important de choisir un dégazeur par le vide plutôt qu'un dégazeur à microbulles. L'utilisation d'un désaérateur dans le scénario évoqué ci-avant risque fort de provoquer des problèmes d'air plus tard.

Voici quelques exemples de situations où il s'avère impossible de prévoir l'accumulation de gaz :

  • Grandes hauteurs statiques au-dessus du point le plus chaud du système
  • Chauffage par le sol doté de tuyaux qui ne sont pas complètement horizontaux
  • Chauffage à basse température avec une température d'admission peu élevée
  • Pompes à chaleur affichant une faible température de transfert de chaleur dans l'échangeur de chaleur

Les 3 apparences de l'air dans l'eau du système

Comme nous l'avons déjà mentionné, l’eau du système contient toujours de l'air, qui peut être présent dans 3 "apparitions" différentes :

Free Air

L’air libre

C'est l'air qui est enfermé dans le système, également. Cet air libre empêche le transport efficace de la chaleur ou du froid dans votre système.
Microbulles

(Micro)bulles

Ce sont de petites bulles remplies d'air qui sont à peine visibles dans l'eau.
Les gaz dissous

Les gaz dissous

L’eau contient des gaz dissous tels que l'azote, l'oxygène et le dioxyde de carbone.

Qu'est-ce que le dégazage par le vide ?

Un dégazeur par le vide soumet l'eau du système à une pression très basse, bien inférieure à la pression atmosphérique, ce qui libère les gaz dissous.

L'eau, par nature, absorbe facilement les gaz jusqu'à saturation. Le niveau de saturation dépend de la pression et de la température. À basse pression, seule une moindre quantité de gaz peut être absorbée. Le dégazage par le vide permet de traiter l'eau du système en petits volumes définis. L'eau est soumise à une pression sous vide, libérant tous les gaz dissous. C'est un peu comme ouvrir une bouteille d'eau gazeuse. Dès que vous commencez à dévisser le bouchon, vous entendez et voyez le gaz apparaître.

Les petits volumes d'eau dégazée sont renvoyés dans le système. L'eau du système est désormais « avide » de gaz et dissout rapidement toutes les poches de gaz qu'elle rencontre dans le système. L'eau saturée est renvoyée dans le dégazeur et à nouveau soumise au vide pour éliminer les gaz dissous. C'est ainsi que le système tout entier est exempt d'air/de gaz.

Le dégazage sous vide utilise la loi de Henry, l'effet de la pression et de la température sur la capacité d'absorption de gaz de l'eau, pour maintenir l'ensemble du système exempt d'air / gaz.

En savoir plus sur la loi d'Henry

Nos solutions pour l'élimination de l'air

Le positionnement d'une purgeur, désaérateur d'air ou un dégazeur sous vide dans votre système

Il est préférable de placer les purgeurs automatiques au point le plus élevé de l'installation pour éviter des poches d'air. Les désaérateurs d’air sont de préférence placés au point le plus chaud de l'installation, le point où l'eau quitte le chauffage ou où l'eau entre dans le refroidisseur.

Comme le SpiroVent Superior utilise la dépressurisation pour l'élimination des gaz dissous, la position n'est pas si cruciale. Un dégazeur sous vide doit être utilisé pour les systèmes :

  • avec de nombreuses branches et une faible vitesse d’écoulement, ou
  • avec un faible différentiel de température, ou
  • où un désaérateur d'air ne peut pas être installé, ou
  • lorsque la hauteur statique au-dessus du point le plus chaud dépasse la hauteur critique